Un lieu de pélerinage

La Sainte colline à Mikulov

Quand vous monterez de Mikulov sur la Sainte colline et que vous regarderez la ville et le château en dessous de vous, peut-être vous demanderez-vous, pourquoi les habitants d’autrefois construisirent le château fort, censé protéger les larges environs, sur la Colline plus basse du château plutôt qu’ici.

A nos jours, personne n’a trouvé la réponse à cette question, de même que le lointain passé de ce lieu et son nom restent entourés de mystère.

A l’origine, cette colline s’appelait Tanzberg – la Montagne dansante. Selon la légende, ce nom faisait référence aux cérémonies dansantes liées aux cultes païens de la fertilité et de la végétation. Selon d’autres légendes, les sorcières y dansaient les nuits de Walpurgis lors du sabbat des sorcières.

Quelle que soit la vérité sur cette colline, elle changea de nom au 17ème siècle grâce à François cardinal de Dietrichstein. En signe de gratitude envers Dieu pour avoir surmonté l’épidémie de peste de 1622, il fit construire un chemin de croix sur les flancs de la colline, ainsi qu’une chapelle dédiée à st.Sébastien au sommet. Le cardinal voulut ainsi vraisemblablement aussi effacer les souvenirs des cérémonies païennes d’antan. A Mikulov même, à côté du monastère des capucins, il fit bâtir à cette occasion la chapelle de la Lorette, copie de la Sainte Maison italienne, au-dessus de laquelle il édifia l’église ste. Anne dans les années 50 du 17ème siècle. Une statue de la Madone noire y trouva sa place. Des légendes commencèrent à se raconter du jour au lendemain à propos de ses pouvoirs miraculeux de guérison, qui attirèrent dans la ville une foule de pélerins, désireux de retrouver la santé. Un complexe d’habitations et une caisse furent construits pour les pélerins au voisinage de l’église, caisse dans laquelle les plus aisés donnaient leur offrande et qui se remplit rapidement d’un trésor.

Le tombeau des Dietrichstein
plus

Photo: La Sainte colline à Mikulov (© Lubomír Stiburek), Pèlerinage à la Sainte colline de Mikulov (© město Mikulov)

 

La Sainte colline est un lieu magique. Il semblerait que ce soit dû à la combinaison particulière de la nature environnante – l’endroit même est une réserve naturelle protégée, où l’on trouve des espèces florales et animales rares – avec une architecture religieuse et une vue imprenable sur le paysage alentour. Chaque personne, qui est montée à la chapelle st. Sébastien, vous confirmera, que vous y trouverez une paix et une vision intérieures particulières. Chaque année, le premier dimanche d’octobre est l’occasion d’une telle expérience, la Sainte Colline s’animant de fidèles lors du traditionnel pélerinage dédié à la vierge Marie. Les jeunes filles et garçons en costumes traditionnels, les enfants, les jeunes et les plus âgés montent ensemble le long des quatorze arrêts du chemin de croix le plus ancien de République tchèque, pour participer au culte dans la chapelle st. Sébastien. Chaque année, la copie de la Madone noire de Lorette est également montée avec eux au sommet. Cette tradition, qui débuta en 1865, ne fut interrompue qu’une seule fois durant la seconde guerre mondiale.

La Madone noire
plus

Mikulov

Vos favoris