Les lacs du massif de la Šumava

Le massif de la Šumava - le lac Černé jezero
9. 5. 2013

Des lacs diablement beaux

Des eaux sans fond à la surface scintillante et un calme divin  ? Ce que vous ressentirez devant les lacs Černé jezero et Čertovo jezero sera d’autant plus fort que, cachés au fond de forêts profondes, vous aurez dû les trouver par vous-même. En effet, ils ne sont pas pour tout le monde. Impossible d’y accéder en voiture, il faudra gravir chaque mètre. Mais n’en doutez pas, la première fois que vous les apercevrez, votre émerveillement vous coupera le souffle.

Les lacs du massif de la Šumava sont des joyaux de la nature. Ils vous attendent à une altitude de plus de 1000 mètres. Les plus grands et les plus connus sont les lacs Černé jezero et Čertovo jezero. Pour vous rendre au lac Černé jezero, empruntez l’itinéraire de randonnée qui part de Špičácké sedlo. Suivez le balisage jaune, c’est un guide fiable.

Le fond mystérieux et la couleur sombre du lac Černé jezero

Le lac Černé jezero, dont le nom signifie «  le lac noir  », peut s’enorgueillir d’emblée de détenir plusieurs records. C’est le plus grand lac non seulement du massif de la Šumava, mais aussi de République tchèque. Il n’y a pas de lac plus profond dans ce massif montagneux, et c’est aussi celui qui se trouve à la plus basse altitude. Et pourquoi ce nom de Lac noir  ? Sa couleur noire vient du reflet des forêts environnantes. Pour aller au lac Čertovo jezero depuis le lac Černé jezero, empruntez l’itinéraire balisé rouge. Vous enjamberez racines et troncs d’arbres sur votre route et, en suivant le balisage rouge, vous arriverez jusqu’au croisement « u Jezerního potoka  », qui n’est plus qu’à deux pas du lac Čertovo jezero.

Le diable avec une pierre attachée à la queue

Si le lac Čertovo jezero, dont le nom signifie «  le lac du Diable  », est assurément le lac du massif de la Šumava le plus difficile d’accès, c’en est aussi certainement le plus beau. Selon la légende, son nom lui viendrait du diable qui s’y serait noyé, une pierre attachée à la queue par une jeune fille qu’il voulait entraîner en enfer. Il aurait alors creusé le vallon dans lequel se trouve aujourd’hui le lac. D’étranges créatures et gnomes en sortiraient encore de nos jours...

La plus belle vue sur le massif de la Šumava

Les lacs de la Šumava sont un exemple éclatant de ce que la nature peut créer en quelques milliers d’années. Il en est de même de la forêt de Boubín, où vous pourrez voir ce qu’est une véritable forêt vierge avec des arbres parfois vieux de 400 ans. Vous trouverez aussi une nature véritablement sauvage au confluent des torrents Vydra et Křemelná. C’est là qu’il y avait jadis la scierie à eau Čeňkova pila. La Vydra, avec ses énormes rochers et le sentier qui la longe, n’a rien à envier aux torrents des Alpes. Et si la découverte des lacs du massif de la Šumava vous a plu, rendez-vous au lac Prášilské jezero. Le belvédère de Poledník offre la meilleure vue sur ce lac. De ce belvédère, l’un des plus hauts de République tchèque, vous pourrez contempler les sommets de quasiment tout le massif de la Šumava.

Vos favoris