Le mont Lysá hora

Lysá hora
28. 3. 2014

Le mont Lysá hora  : le roi des panoramas de montagnes

Pour les habitants des Beskydy et des alentours, le mont Lysá hora est pratiquement un lieu de culte. Son altitude de 1 325 m en fait le plus haut mont des Beskydy de la Moravie silésienne, mais vous arriverez à son sommet relativement facilement. Toutefois, cela ne veut pas dire qu’il ne vous donnera pas de fil à retordre. Il est considéré de droit comme le roi des panoramas de montagnes et vous pourrez, depuis son sommet, voir plus de vingt chaînes de montagnes différentes  ! Si vous voulez profiter des étendues illimitées, dirigez-vous vers le mont Lysá hora.

Vous pourrez vous rendre de différentes façons au mont Lysá hora, qui se nommait à l’origine Gigula. Une route, qui permet aux chalets de montagne de se ravitailler, mène jusqu’au sommet. Vous pourrez vaincre le mont Lysá hora à pied, en vélo, en ski de fond mais aussi en autobus. Les touristes à pied et les cyclistes utilisent cette route comme le moyen le plus simple.

Dirigez-vous vers le mont Lysá hora  !

Pour les connaisseurs et les amoureux des Beskydy, le chemin par la route est le dernier choix. Si vous voulez profiter pleinement de cette belle nature, cheminez à pied. Le point de départ idéal pour les touristes pédestres est à Ostravice. Un pittoresque chemin naturel vous aidera à découvrir un paysage formidable. Le parcours vous mènera sur un terrain de racines et de cailloux. D’Ostravice, vous suivrez l’itinéraire rouge et le parcours complet mesure environ 8,5 km.

Des colosses montagneux, où que vous regardiez

Si vous êtes arrivé au sommet, vous pouvez être fier de votre performance. Vous trouverez ici un nombre relativement important de bâtiments - un émetteur de télévision, le chalet de montagne Lysá hora et d’autres édifices. Vous pourrez vous restaurer avec la véritable soupe Valašská kyselice et ensuite, juste profiter du panorama. La vue à 360 degrés vous permettra de voir aux quatre coins du monde. Vous pourrez apercevoir plus de vingt chaînes de montagnes différentes de République tchèque et de Slovaquie. Vous verrez, par exemple, le sommet de la tour de télévision à Praděd, vous pourrez apercevoir les pics blancs des monts Belianské Tatry, ainsi que ceux de Gerlachov et de Lomnice.

Les flâneries des Beskydy

Les Beskydy ont leur souveraine, la montagne Lysá hora, mais aussi leur souverain. Il s’agit du Dieu païen Radegast. Si vous souhaitez voir une de ses statues au moins une fois dans votre vie, vous devrez grimper au sommet de Radhošť. Choisissez votre chemin en passant directement par le mont Pustevny, où vous serez étonné par les bâtiments en bois typiques, construits dans un style populaire. Des Pustevny, il ne reste qu’un pas pour le mont Radhošť. C’est à une altitude de 1 129 m au-dessus du niveau de la mer que règne le Dieu du soleil, de la guerre et de la victoire. Si vous trouvez votre bonheur dans les flâneries solitaires dans le massif des Beskydy, visitez également la crête du mont Gruň. Le hameau de Bílý kříž fait partie des arrêts préférés, où le souvenir des « portaš » tués, gardes-frontières contre contrebandiers, est vénéré.

Vos favoris