Les chemins spirituels

Download guides and brochure
12. 6. 2013

Mettez-vous en route vers les plus remarquables lieux de pélerinages tchèques ou partez à la découverte de l’histoire des monastères et de la vie monacale !

Vous voulez vous reposer autrement et vous avez envie, du moins pour un instant, de laisser de côté votre mode de vie mouvementé ? Visitez certains lieux de pèlerinage ou monuments religieux. Ces dernières années, en Tchéquie, un grand nombre d’entre eux a été rénové. Les monastères proposent aux pélerins non seulement des visites guidées, mais aussi la possibilité de se loger ou de se rafraîchir.

Les pélerinages et les rencontres spirituelles

Cette année, nous commémorons les 1150 ans de l’arrivée des évangélistes Cyrille et Méthode en Grande Moravie. La célébration de cet anniversaire marquant atteindra son apogée dans le village de Velehrad les 4 et 5 juillet, jours fériés, avec Les journées du peuple de bonne volonté pour évènement majeur. Cette année encore, un riche programme spirituel et culturel a été préparé.

Pendant la période de pélerinage estivale, vous aurez la possibilité de visiter d’autres lieux importants tel que Svatá Hora près de Příbram, Svatý Hostýn ou l’église Saint Jean Népomucène Zelená Hora. Cette dernière est inscrite depuis 1994 au patrimoine mondial de l’UNESCO. La fête nationale de Saint Venceslas à Stará Boleslav aura lieu le 28 septembre et commémorera le patron des pays de la couronne tchèque, le prince Saint Venceslas.

La célébration des 400 ans de la dernière édition de la Bible de Kralice se déroulera les 13 et 14 septembre à Kralice, avec la collaboration de l’Église évangélique des Frères moraves. La manifestation principale aura lieu le samedi lorsqu’une troupe de théâtre montra sur scène. Des chants et des concerts rythmeront les festivités.

Prague regorge également de monuments religieux qui valent la peine d’être visités. La cathédrale Saint Guy fait partie des édifices les plus visités en Tchéquie, le Monastère de Břevnov est le plus ancien monastère sur le territoire tchèque, et des croyants du monde entier viennent se recueillir auprès de l’enfant Jésus de Prague dans l’église de Notre-Dame de la Victoire. L’église Saint-Nicolas de Malá Strana, un chef d’œuvre de l’architecture baroque d’Europe centrale, mérite assurément le détour.

Le repos à l’ombre des murs monastiques

 Et même si la Tchéquie appartient aux pays où seule une minorité de la population se déclare croyante, son héritage spirituel y est profondément ancré. Vous y trouverez des dizaines de couvents dans lesquels, aujourd’hui encore, des religieuses et des moines consacrent leur vie au service de Dieu et de leurs prochains.

Le monastère de Strahov, le plus ancien monastère prémontré du territoire tchèque, se situe en plein centre de Prague, non loin du Château de Prague. Vous pourrez y admirer une des bibliothèques historiques les mieux conservées. Si vous avez soif après avoir réalisé cette visite, vous pourrez vous rafraîchir dans le restaurant de la brasserie Saint-Norbert de ce monastère.

Le monastère prémontré de Teplá, en Bohême occidentale, est un autre monastère important et toujours en activité. Vous pourrez vous loger dans l’hôtel du Monastère de Teplá et profiter non seulement du silence, mais aussi visiter les villes balnéaires de Karlovy Vary, Mariánské Lázně et Františkovy Lázně.

Le monastère de Vyšší Brod appartient à l’ordre cistercien. Depuis le milieu du 13ème siècle, il fait partie des principaux centres spirituels de la Bohême du Sud. Après la visite du complexe monastique, vous aurez l’occasion de terminer votre journée au bord de l’eau du barrage de Lipno ou encore de vous loger dans la ville féériquement romantique de Český Krumlov.

Vos favoris