Venez découvrir les plus célèbres compositeurs tchèques

Dvořák's Olomouc
Télécharger le guide et la brochure
13. 1. 2014

Est-ce que vous connaissez les génies de la musique classique Bedřich Smetana, Antonín Dvořák et Leoš Janáček ?

Au cours de l'année 2014, de nombreux anniversaire seront fêtés : le 190ème anniversaire de la naissance de Bedřich Smetana, le 110ème anniversaire de la mort d'Antonín Dvořák et le 160ème anniversaire de la naissance de Leoš Janáček. Voici pour vous un court résumé de leur vie !

Le génie sourd de la musique tchèque Bedřich Smetana

Bedřich Smetana est né le 2 mars 1824 à Litomyšl, il était le 11ème enfant d'une famille de brasseur. A cinq ans, il faisait déjà du violon dans un quartet, il se mit un an plus tard au piano, à huit ans, il écrivit sa première composition. Il se rendit alors à Prague pour étudier la musique et donner des cours dans la famille du comte Thun. En 1856, il partit à Göteborg en Suède, où il exerça en tant que pédagogue, chef d'orchestre et virtuose du piano.

En 1874, Smetana fut frappé par la malchance et devint sourd des suites d'une maladie encore aujourd'hui inconnue. C'est après être devenu sourd qu'il composa la majeure partie de ses œuvres les plus connues - les opéras Le Baiser, Le Secret, Le Mur du Diable, ses deux quatuors à cordes, le cycle pour piano Rêves et Danses tchèques, toute une série de compositions pour chorale, il termina son cycle de poèmes symphoniques Ma Patrie, projet sur lequel il travailla cinq ans. La santé de Smetana se dégrada rapidement et le compositeur dut être transporté à Prague dans un établissement spécialisé pour les malades mentaux, où il mourut le 12 mai 1884.

Chaque année, on célèbre la mémoire du natif le plus connu de la ville de Litomyšl à l'occasion du deuxième festival de musique le plus ancien en République tchèque intitulé "Litomyšl de Smetana" qui aura lieu en 2014 du 13 juin au 6 juillet. Le programme propose non seulement des mises en scènes d'opéra, des concerts de gala, des cantates et des soirées chansons, mais aussi des ballets ou des concerts promenades.

Antonín Dvořák, l'excentrique au tempérament explosif

Antonín Dvořák naquit le 8 septembre 1841 à Nelahozeves où il passa également toute sa jeunesse. Dans son enfance, Antonín était déjà très attiré par la musique - il jouait du violon, du piano et de l'orgue. Grâce à son oncle qui lui apporta une aide financière, il partit à Prague étudier à l'école des organistes.

Il connut ses premiers succès en 1877, l'œuvre de Dvořák attira alors l'attention du compositeur très renommé Johannes Brahms. Cependant, Antonín Dvořák ne faisait pas partie des artistes posés et sérieux. Ses contemporains le considérait comme un excentrique étonnant prêt à exploser à tout moment. Il aimait porter des vêtements bizarres et notait ses pensées sur les manchettes de ses chemises. Il détestait voyager et demeura toute sa vie à la même adresse, quand il déménagea, il choisit d'habiter dans un appartement situé un étage au-dessus de celui où il vivait auparavant.

Pour lui, le voyage était un mal nécessaire, c'est pourquoi beaucoup furent surpris lorsqu’il accepta la place de directeur du conservatoire de New-York en 1892. Sa vie aux États-Unis lui donna l'inspiration pour composer sa 9ème symphonie du Nouveau monde. Après son retour à Prague, il dirigea l'Orchestre philharmonique tchèque tout récemment créé, il enseigna au conservatoire et écrivit des poésies symphoniques et des opéras - Jakobín, le Diable et Catherine, l'Ondin. Quand Dvořák fêta ses soixante ans en 1901, ce fut un véritable événement national au cours duquel l'empereur François Joseph Ier lui donna un titre aristocratique et le nomma membre de la Chambre haute impériale à Vienne.

L'œuvre de Dvořák compte près de 120 opus, dont la plupart sont de grandes œuvres dramatiques orchestrales, vocalo-instrumentales ou musicales. Chaque année, le Festival international Olomouc de Dvořák est l'occasion d'entendre sa musique, il aura lieu en 2014 du 30 avril au 24 mai. Antonín Dvořák se produisit à Olomouc principalement dans les années 1888 - 1898 où il travailla en collaboration avec l'ensemble choral Žerotín.

Leoš Janáček, l'amoureux des chants populaires moraves

Leoš Janáček naquit à Hukvaldy le 3 juillet 1854. A l'âge de onze ans, son père l'envoya étudier à Brno, puis à Prague et à Vienne. Après ses études, il revint à Brno et devint directeur de l'école des organistes, il travailla comme chef d'orchestre et commença très tôt sa carrière de compositeur. Il se consacra de manière intensive aux études et aux champs populaires, il fait partie des compositeurs les plus renommés de la musique moderne tchèque et internationale. Les opéras de Janáček sont joués et rencontrent un écho favorable dans le monde entier.

Dans la réserve de chasse et son allée de chênes, de marronniers et de tilleuls, vous trouverez le monument érigé en l'honneur de Liška Bystrouška qui rappelle le célèbre opéra de Leoš Janáček. C'est dans ce magnifique espace que chaque année vous pourrez vous laisser bercer par les compositions jouées au cours du Festival international Hukvaldy de Janáček. Cette année, il aura lieu du 2 au 20 juillet. Vous pourrez également visiter le mémorial dédié au célèbre compositeur, avec son intérieur conservé dans l’état de l’époque de Janáček. Vous apprendrez tout sur sa vie et son œuvre.

Vos favoris