Jan Křížek et le Paris artistique des années 1950

31. 5. 2013 - 13. 10. 2013

La Galerie nationale de Prague présente, au Manège du Palais Wallenstein, une rétrospective consacrée à Jan Křížek

Křížek (1919-1985), qui compte parmi les nombreux artistes tchèques fixés en France au cours du siècle dernier, est sans doute l’un des plus originaux. Il y vécut de 1947 à sa mort et y créa une partie substantielle de son œuvre. Aux inspirations artistiques tchèques, il sut allier les courants qui se dessinaient sur la scène parisienne de l’après-guerre et trouver une expression personnelle, originale et singulière. Il obtint la reconnaissance de plusieurs théoriciens et artistes majeurs, alors actifs en France, en particulier Michel Tapié, Charles Estienne, André Breton, Jean Dubuffet, Pablo Picasso et René Duvillier. Il présenta ses œuvres dans des galeries parisiennes ouvertes aux tendances les plus modernes et participa à plusieurs grands projets d’expositions collectives.

Vos favoris