La danse du verbuňk en Slovaquie morave

9. 5. 2013

Faites un pas de verbuňk  !

La Slovaquie morave est une région où les traditions populaires et le folklore font partie intégrante de la vie. Ce pays riche en couleurs et en saveurs vous fera plonger dans un tourbillon de danses, de cortèges et de fêtes qui remontent à plusieurs siècles et que les gens vivent pleinement aujourd’hui encore. Le verbuňk, une danse masculine, tient une place à un tel point particulière qu’il a été inscrit sur la liste de l’UNESCO.

Le verbuňk est dansé par des hommes en costumes folkloriques accompagnés d’une musique au cymbalum ou d’un orchestre de cuivres. À l’origine, c’était la danse d’adieu des nouvelles recrues partant à l’armée pour prouver qu’ils étaient prêts à affronter un service militaire difficile et, en même temps, pour faire impression auprès des jeunes filles.

La particularité du verbuňk repose dans le fait que les danseurs n’ont aucune chorégraphie à respecter strictement. Chaque danseur le présente comme il l’entend. On dit de cette danse qu’elle ne s’apprend pas et que les hommes de la Slovaquie morave naissent avec le verbuňk dans le sang.

Laissez-vous emporter par une danse de couleurs et de rythmes

Le danseur de verbuňk est en même temps chanteur. Les couplets chantés et dansés s’alternent et, avec un tempo croissant, des pas de danse viennent s’ajouter. Ceux-ci comprennent des sauts mi-hauts et hauts, des demi-flexions des genoux, des tours et des claquements des mains.

Le verbuňk est devenu partie intégrante de divers événements festifs. Les hommes le dansent à diverses occasions comme les banquets et les vendanges ou les fêtes ordinaires.

Laissez-vous entraîner par l’énergie des danseurs que vous ne vivrez nulle part ailleurs, venez en Slovaquie morave !

Vos favoris