Le quartier juif de Třebíč

29. 7. 2014

À la découverte du quartier juif de Třebíč

Deux synagogues, un cimetière ancien et la beauté fragile de ruelles étroites d’un cadre sans pareil, c’est ainsi que se caractérise le ghetto de Třebíč. Son quartier juif fait partie des mieux conservés et des plus grands d’Europe. L’ensemble de maisons juives de l’ancien ghetto, le cimetière juif et la basilique Saint-Prokop ont été inscrits, pour leur importance culturelle et historique, sur la liste du patrimoine mondial et naturel de l’Unesco en tant que premier monument juif situé en dehors du territoire d’Israël.

Juifs et Chrétiens ont vécu côte à côte durant des siècles en créant ensemble le ghetto de Třebíč, un lieu unique. Il a commencé à se développer au XIIe siècle et, aujourd’hui, 123 maisons bâties dans différents styles, un nombre incroyable, ont été conservées.

Le mystère du plus grand quartier juif

Les Juifs n’avaient pas le droit d’habiter dans les quartiers chrétiens de la ville. Ils ont commencé à s’établir sur la rive gauche de la Jihlava où est né le quartier juif Zámostí. Les Juifs ont longtemps été séparés de leurs voisins chrétiens. Durant la Seconde Guerre mondiale, les Juifs de la ville ont été déportés dans les camps de concentration. La communauté juive était totalement décimée à la fin de la guerre. Aujourd’hui, vous trouverez dans le quartier juif plus d’une centaine d’édifices conservés, deux synagogues, une mairie juive, lamaison du rabbinou encore l’hospice, une école et un hôpital. Des ruelles étroites, des passages publics, des vérandas et aussi l’un des plus grands cimetières juifs d’Europe sont autant d’éléments propres à ce lieu. Une ambiance particulière se dégage de cet endroit grâce aux quelque deux mille tombes se recouvrant les unes les autres sous la mousse. Admirez les peintures murales et l’exposition consacrée à l’histoire du quartier juif qui se trouvent dans la synagogue arrière. Au cœur des habitations du quartier, vous découvrirez comment vivaient les familles juives et le secret des plats casher.

Ne manquez pas non plus le centre chrétien de la ville

En traversant la rivière depuis le quartier de Zámostí, vous trouverez le centre de la ville avec la place Charles IV bordée de la remarquable maison Malovaný dům, datant de la Renaissance, ornée de sgraffites, aujourd’hui devenue un centre touristique. Le domaine du château de Třebíč vous dévoilera sa basilique romane Saint-Prokop qui abrite un magnifique vestibule à colonnes, protégé par un portail en demi-cercle qui porte le nom de Porta paradisi.

Que visiter d’autre ?

Pas très loin de là se situe Telč l’une des plus belles villes de République tchèque. Sa place pittoresque, entourée de maisons de la Renaissance, et son vaste château font partie du patrimoine mondial de l’Unesco. Vous pouvez aussi rendre votre séjour plus agréable en allant de Třebíč à Brno.

Vos favoris