Pustevny

Pustevny
9. 5. 2013

Les ermites disparus des ermitages fleuris

C’est entre Radhošť et Tanečnice que se situe le centre le plus visité des Beskides à 1018 m d’altitude. Les Pustevny ont reçu leur nom, qui signifie en tchèque «  les ermitages  », des ermites qui habitaient cette région. Ceux-ci recherchaient des lieux loin de la civilisation et le dernier d’entre eux est décédé en 1874. En été un lieu attractif pour le tourisme pédestre et la découverte de son splendide paysage, en hiver une station de ski réputée.

Pour que vous puissiez vivre la magie inimitable de l’architecture populaire en bois dans l’environnement pittoresque des sommets des Beskides, il ne vous sera pas nécessaire de fournir trop d’efforts. Un télésiège mène en effet au col et ainsi, les Pustevny sont accessibles également aux familles et aux touristes moins actifs. Le télésiège d’origine, datant de 1940, était même le premier télésiège du monde.

L’Art Nouveau coloré

Ce sont les constructions en bois colorées dans un style populaire qui dominent dans les Pustevny. En 1890, les Pustevny n’avaient toujours pas d’architecture propre. C’est le club touristique de Frenštát pod Radhoštěm qui a le mérite de son développement. Ces bâtiments touristiques ont été construits selon les plans de Dušan Jurkovič et de Michal Urbánek. Jurkovič a pris comme modèle les maisons en rondins des Carpates, combinées aux motifs de l’architecture populaire de Valachie et de Slovaquie. C’est ainsi que sont nées des constructions uniques dans le style Art Nouveau.

Des refuges de charme pour tous les gens de bonne volonté

Ces ouvrages architecturaux, plantés dans un paysage montagneux pur vous feront très bonne impression. Útulna Maměnka et le restaurant Libušín font partie des monuments culturels les plus précieux des Beskides. Un petit clocher valaque en bois, vieux de cent ans, ornementé de motifs colorés, a été également conservé dans les Pustevny. L’espace est aussi complété par de typiques cabanes de berger en bois, où vous pourrez vous reposer et goûter des spécialités valaques.

Des Pustevny à Čertův stůl

Les Pustevny sont un carrefour important d’itinéraires touristiques. D’ici, vous pourrez suivre un itinéraire découverte jusqu’au sommet du mont Radhošť, d’où vous aurez une vue imprenable sur toutes les Beskides. Sur le chemin de Radhošť, vous rencontrerez la statue de Radegast, le dieu païen de la récolte, de l’hospitalité, de la fertilité, du soleil, de la guerre, de l’artisanat et du commerce. Un autre itinéraire mène autour du seul lac de montagne des Beskides jusqu’au sommet du mont Čertův mlýn culminant à 1 207 m d’altitude. Un itinéraire découverte historique et scientifique vous y conduira, il a pour symbole la formation rocheuse qui porte le nom de Čertův stůl, ce qui signifie «  la table du diable  ».

Vos favoris