Le Petit Jésus de Prague

16. 6. 2014

Laissez le Petit Jésus de Prague exhausser vos vœux

L’église Notre-Dame-des-Victoires dans le quartier de Malá Strana vous donnera, de prime à bord, une impression d’austérité. Mais son intérieur abrite un trésor admiré par des millions de personnes venus du monde entier. Des centaines de croyants s’inclinent chaque année devant la splendide statuette du Petit Jésus de Prague, connu dans le monde chrétien sous le nom de Bambino di Praga. Ces fidèles viennent demander une aide, une guérison, la paix, et certains même la naissance d’un enfant ; d’autres reviennent pour remercier. Venez le découvrir et peut-être vos vœux les plus profonds seront eux aussi exhaussés  !

Cette statuette en cire, à laquelle des pouvoirs miraculeux sont attribués, provient d’Espagne. Selon la légende, c’est un moine qui l’aurait fait fabriquer car le Petit Jésus lui serait apparu. Cette œuvre aurait été acheminée à Prague grâce à la duchesse espagnole Marie Manrique de Lara qui était venue se marier en Bohême. Sa fille, veuve, a ensuite fait don de la précieuse statuette au monastère des Carmes Déchaux situé près de l’église Notre-Dame-des-Victoires.

Une petite statue d’une grande importance

Lorsque vous observerez la statuette du Petit Jésus de Prague, vous serez peut-être surpris par sa taille. En effet, elle mesure seulement 45 centimètres de haut mais son importance spirituelle dépasse largement les frontières de la République tchèque. Elle est surtout adorée par les pays d’Europe du Sud, d’Amérique latine mais aussi aux Philippines dont l’union a été attribuée il y a 400 ans à la statuette. Une imitation du Petit Jésus laissée en cadeau a en effet permis aux missionnaires de créer une idole commune et d’atteindre ainsi l’objectif désiré.

Quel costume préférez-vous  ?

Le blanc à Pâques, le violet pour l’Avent et le rouge pour le dimanche in albis. Il ne s’agit que de quelques-uns de la soixantaine de costumes que vous pouvez apercevoir sur le Petit Jésus de Prague. La plus belle tenue est ornée de perles, d’or et de diamants ; certaines proviennent même de Chine ou du Vietnam. Le petit musée vous dévoilera aussi un costume cousu par l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche. L’une des trois couronnes a même été offerte par le pape Benoît XVI.

Des siècles de foi et d’espoir

Lorsque vous parcourez les ruelles sinueuses du quartier de Malá Strana, accordez-vous un instant pour vous incliner devant la statuette dont la grâce et la foi qu’elle incarne aident depuis des siècles les fidèles au-delà du continent. Que les légendes sur le lieu de pèlerinage le plus important de Prague soient vraies ou non, la visite de cette église et du Petit Jésus, admiré par le monde entier, vous procurera une paix intérieure et le sentiment que tout ira bien.

 

Vos favoris