L’horloge de la Vieille Ville

Prague - l’horloge de la place de la Vieille Ville
19. 7. 2013

Découvrez une merveille médiévale – l’horloge astronomique  !

Toutes les heures, des centaines de touristes de tous les coins du monde se pressent avec leur appareil photo devant la façade sud de l’ancien hôtel de ville de la Vieille ville : ils attendent le spectacle fascinant qu’offre un automate considéré comme l’une des merveilles du monde déjà au Moyen Âge. L’horloge astronomique de Prague, qui est depuis 600 ans l’un des plus précieux trésors de la ville, continue à enchanter avec sa ronde des apôtres, ses statues animées et son mécanisme qui montre le temps qui passe, comme aucune autre machine au monde ne sait le faire.

De nombreuses légendes entourent la création de l’horloge astronomique de Prague. La plus célèbre reste celle selon laquelle elle aurait été construite par le maître Hanuš en 1410. Les conseillers municipaux de l’époque, que cette œuvre unique avait enthousiasmés, en arrivèrent à craindre que le maître Hanuš n’en construise une copie dans une autre capitale européenne. Ils décidèrent alors, par une sombre nuit, de le rendre aveugle, et c’est ainsi que demeura le seul et unique exemplaire de l’horloge de Prague. Que la légende soit vraie ou non, il n’en reste pas moins que toutes les heures, les douze apôtres apparaissent sous les auvents de deux petites fenêtres, et les statuettes qui les encadrent s’animent. Un squelette fait sonner une cloche, un Turc tourne la tête, un avare montre sa bourse pleine, et un vaniteux s’admire dans son miroir. Le spectacle s’achève sur le cocorico d’un coq doré et le retentissement profond de l’énorme cloche au sommet de la tour. La légende raconte aussi qu’au premier chant du coq à l’aube, fantômes et démons fuient la ville.

Un lieu qui rayonne d’histoire

Avec un peu d’imagination, vous arriverez à repérer sur le cadran le jour, ainsi que sa position dans la semaine, le mois et l’année. L’horloge montre également l’heure d’Europe centrale, babylonienne et sidérale, elle est la dernière au monde à le faire ! Vous pourrez même y observer la position des planètes. Sur la roue du calendrier, les peintures de Josef Mánes indiquent le signe du zodiaque actuel. En été ne manquez pas les projections avec son et lumière, grâce auxquelles vous découvrirez les grands événements de l’histoire tchèque. C’est un spectacle inoubliable  !

Vos favoris