Dolní Vítkovice

Ostrava - Vítkovice
24. 6. 2014

Dolní Vítkovice  : dans l’incandescence d’une ville en acier digne d’un film de science-fiction

Vous trouverez Dolní Vítkovice au cœur même d’Ostrava. Dès que vous aurez foulé le sol de la ville d’acier, une vue fantastique s’offrira à vous, une vue qui n’aura rien à envier aux visions futuristes des villes des grands films hollywoodiens. La vue sur le labyrinthe de tours de fer, de tubes et de tuyaux de formes bizarres, provoquera en vous des sensations absolument extraordinaires. La ville d’acier vous emplira d’une certaine nostalgie.

Il s’agit du seul lieu en Europe où tout le processus de sidérurgie se déroulait simultanément dans un seul et même endroit, le seul à avoir été conservé.

Le château d’acier d’Ostrava

Si vos yeux n’ont encore jamais vu ce joyau important de l’architecture industrielle, alors une visite à Ostrava s’impose. Dolní Vítkovice comprend le vaste complexe industriel des usines sidérurgiques de Vítkovice. Il est composé de trois blocs, parfois surnommés le «  Hradčany d’Ostrava  » (Hradčany étant le quartier du Château de Prague). Dans la partie nord se trouve la mine Hlubina qui, en tant que source de combustible pour les hauts fourneaux, devait être reliée à tout le complexe. Les hauts fourneaux, la cokerie et son exploitation chimique sont reliés par des tapis roulants, des dispositifs de chargement et des ponts de transport. La partie centrale concentre la fabrication mécanique, toujours en état de marche, et dans la partie sud un ensemble de bâtiments administratifs et industriels vaut aussi une visite.

Visitez des endroits où il faisait jusqu’à 2000 degrés Celsius

Dans le complexe, vous en apprendrez davantage sur la sidérurgie dans la région d’Ostrava tout en vous divertissant. Si vous commencez près du haut fourneau, l’itinéraire découverte vous guidera le long du parcours que suivaient autrefois les matières premières. Un ascenseur à bennes vous transportera jusqu’à la gueule du four, qui se remplissait autrefois de minerai de fer, de coke, de calcite et d’autres additifs. Si vous n’avez peur de rien, vous arriverez même au sommet d’une tour qui vous offrira une vue imposante sur l’ensemble de la ville d’Ostrava, et sur le chemin du retour, vous pourrez voir les entrailles terrifiantes du four, où la température dépassait les 1500 degrés Celsius.

Un passé célèbre, un avenir brillant

La première impulsion pour la création de l’usine sidérurgique de Vítkovice a été donnée en 1828 par l’archevêque d’Olomouc Rodolphe. Avec le temps, six fours ont été mis en service. Tout le site de Vítkovice subit à présent une importante revitalisation. Pendant la reconstruction, le gazomètre géant sera transformé, par exemple, en une salle polyvalente originale. Dans un avenir proche, un musée industriel et le Monde de la technique, qui sera un lieu original d’éducation et de loisirs pour toute la famille, verront le jour dans le complexe.

Vos favoris