Ossuaries, crypts and catacombs

1. 10. 2013

Ossuaires, cryptes et catacombes – des lieux à l’atmosphère spéciale, lugubre, mais pas trop, où vous ressentirez peut-être le frisson de la peur.

Memento mori. Tu es poussière et tu retourneras à la poussière. Ce que vous êtes, nous le fûmes, et ce que nous sommes, vous le serez. Telles sont les inscriptions habituellement gravées au-dessus de l’entrée des cryptes et des catacombes.  D’ordinaire, nous ne nous sentons pas très à l’aise dans ces endroits. Pourtant, les ossuaires ne devraient pas nous terrifier, mais simplement nous rappeler la fugacité de la vie humaine et la réalité de la mort.

Les plus extraordinaires et les plus visités

Une décoration particulièrement originale, extravagante, un lustre composé de tous les os d’un squelette humain, les armoiries de la famille Schwarzenberg ou des ornementations compliquées constituées uniquement d’os humains : omoplates et os iliaques – voici les créations  qui attirent les visiteurs de l’ossuaire de Kutná Hora. Il est situé dans le cimetière, sous la chapelle de Tous les Saints qui, comme le temple à proximité,  porte la signature de l’architecte baroque J.B. Santini.  A l’inverse, l’incroyable ossuaire de l’église St. Jacques à Brno a été rénové dans un esprit moderne ; par son étendue, c’est le deuxième en Europe après les catacombes de Paris.  Un accompagnement musical vous suivra durant votre visite en ce lieu de recueillement et vous  poussera à explorer les autres domaines souterrains de la ville.

Une symbolique mystérieuse

Dans l’ossuaire de l’église St. Barthélemy à Kolín comme dans celui de l’église St. Pierre et St. Paul de Mělník, des ancres, des croix et des cœurs composés de restes humains, symbolisent l’espérance,  la foi et l’amour. Ce mystérieux domaine souterrain ne fut ouvert au public qu’après la première guerre mondiale. C’est également à cette époque, que les visiteurs purent voir les tombes des Capucins à Brno. Ici, depuis des siècles reposent dans leur sommeil éternel  les corps momifiés des moines et du baron de Trencko, chef des redoutables Pandours à l’époque de l’impératrice Marie-Thérèse.  Attraction touristique du même ordre : les catacombes où reposent des momies sous  l’église jésuite de Klatovy, ou les  souterrains du monumental monastère baroque de Broumov, avec leurs  dizaines de corps momifiés ; vous pourrez y accéder lors de votre visite du monastère.  

Vos favoris