Château Opočno

Chateau Opočno
29. 4. 2013

L'alliance des Trčka de Lípa avec le comte Albert de Wallenstein s'avéra leur être fatale.

En 1634, le populaire commandant des armées d'antan fut accusé de comploter contre l'empereur, démis de ses fonctions et assassiné avec ses amis et conseillers, parmi lesquels son beau-frère, le jeune officier Adam Erdman Trčka. La maison s'éteint et Opočno revint aux mains de la famille aristocratique italienne des Colloredo, qui le gardèrent jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Pourquoi le visiter

Au départ, on aurait pu croire que la chance sourit à Jan Rudolf Trčka de Lípa. Il hérita du monumental château Renaissance de sa famille, d'un domaine lucratif, et se maria avec Marie Madeleine de Lobkowicz, une femme non seulement très belle et intelligente, mais aussi entreprenante et avec un talent pour le commerce. Talent peut-être excessif. Ses sujets la surnommaient « Manda la méchante » pour son égoïsme, avarice et traitement cruel. C'est surtout après 1620, alors que le soulèvement de la noblesse de Bohême contre l'empereur fut écrasé, qu'elle devint, grâce à des spéculations avec ses biens, d'intrigues et de relations avec les partis des vaincus et des vainqueurs, la femme la plus riche de son époque. Elle rêvait que son fils fasse une carrière militaire suivie d'une carrière politique, carrière qui prit fin avec sa mort, la disgrâce et la perte de tous les biens de la maison.

Les espaces d'apparats raffinés, dans le style des palais français, ont été créés lors des rénovations des XIXe et XXe siècles, où l'on y installa de grandes collections de tableaux, d'armes, d'objets ethnographiques exotiques, et de trophées de chasse d'Afrique et d'Amérique.

Vos favoris