Château Manětín

21. 5. 2013

Manětín doit aussi son atmosphère unique aux statues parsemées à travers tout le bourg et bordant la route principale vers Pislen (Plzeň).

Des silhouettes en pierre de saints, d'atlantes, les allégories des éléments ou des caractères humains, regardent du haut de leurs socles, au château, au cimetière, au milieu de fontaines, ainsi que de la terrasse en face du château, d'où ils scrutent ses fenêtres. La tradition date de la fin du XVIIIe siècle où les seigneurs envoyèrent un tailleur de pierre local en apprentissage à Prague, auprès du célèbre Jan Brokoff.

Pourquoi le visiter

La discrète petite ville s'accorde avec le château pour former un tout singulier, surnommée « la perle baroque de Bohême de l'Ouest ». C'est qu'après le grand incendie du début du XVIIIe siècle, le comte Lažanský invita les principaux artistes de l'apogée du baroque en Bohême pour restaurer sa demeure.

La visite présente la vie au château sous les Lažanský, notamment à l'époque de Marie Gabrielle, entrée dans la famille par alliance, qui fit peindre un étrange ensemble de 13 tableaux représentant ses domestiques.

Vos favoris