Landštejn

29. 4. 2013

La voie terrestre rapportait une grande fortune aux propriétaires du château.

Son tracé était un  perpétuel objet de conflits avec les seigneurs voisins de Hradec, aussi puissants. Le litige déboucha sur une véritable guerre et finalement sur un duel personnel des irréconciliables adversaires au cours duquel Guillaume de Landstein fut blessé à mort. La voie fut déviée vers une direction différente et le château perdit de son importance.

Pourquoi le visiter

Le château massif, dans la nature intacte de la pointe la plus au Sud de la Bohême, appelée « le Canada de Bohême » pour son climat rude, fait partie des monuments romans les plus importants d'Europe centrale. Il fut construit au XIIIe siècle pour protéger l'importante route commerciale et la frontière entre les Pays tchèques et l'Autriche. Bien qu'il n'en soit resté aujourd'hui qu'une ruine imposante, les lignes strictes de son architecture, soumises à des objectifs de défense, éveillent aujourd'hui encore l'admiration.

Grâce à de vastes fouilles archéologiques et aux expositions des objets découverts, il est possible de se faire une idée de la vie fastueuses des habitants du château au XIIIe et XIVe siècles. Ils faisaient partie de l'élite de la société de l'époque et menaient une vie dispendieuse qu'ils agrémentaient par des objets utilitaires de luxe, des objets d'arts et des gadgets techniques de l'époque.

Vos favoris