Kokořín

29. 4. 2013

Après le guerre de Trente Ans, l'empereur d'Autriche Ferdinand fit classer le château médiéval dévasté au nombre des « châteaux maudits » qu'il était interdit de réparer.

Il devint le repère de chevaliers brigands et de coupe-jarrets qui sévissaient dans les vastes alentours. La ruine fut « découverte » au romantique XIXe siècle par de jeunes patriotes et de nombreux écrivains et peintres y puisèrent leur inspiration.

Pourquoi le visiter 

Ce château, dans une nature pittoresque pleine de rochers de grès, de petits lacs et de villages oubliés ne se trouve qu'à 40 km de Prague. Lorsque l'entrepreneur pragois Václav Špaček l'acheta à la fin du XIXe siècle, ce n'était plus depuis longtemps qu'une ruine abandonnée. Il le fit rénover à grand frais sous la supervision de quatre importants historiens de l'art et l'ouvrit au public. Il fit construire dans la vallée en contrebas un complexe de détente, une piscine et des courts de tennis, faisant ainsi de la région de Kokořín une populaire destination touristique et de vacances.

De splendides panoramas sur la région naturelle protégée de Kokořín s'offrent des créneaux et de la massive tour ronde.

Vos favoris