Le château fort de Karlštejn

Le château fort de Karlštejn
19. 7. 2013

Le château fort de Karlštejn et son trésor

Le château fort de Karlštejn occupe, parmi les châteaux forts tchèques, une place particulière. Il a été bâti sur ordre du roi tchèque et empereur romain germanique Charles IV pour conserver les trésors royaux, des collections de reliques sacrées et les joyaux de la couronne. L’agencement impressionnant des différents édifices, du village au pied du château aux palais impériaux, au-dessus desquels s’élèvent des tours, vous fascinera par son ingéniosité. Lorsque vous serez dans la chapelle du château, vous méditerez émerveillé, dans le calme, devant les tableaux du maître Théodoric. Découvrez le château fort le plus visité de République tchèque et les trésors qu’il abrite depuis des siècles.

Le château de Karlštejn a été achevé en 1365 et, outre son décor somptueux, il se distingue par son agencement sur plusieurs niveaux en fonction de l’importance des différentes parties de l’édifice. Au pied du château, vous trouverez un village et le domaine du burgrave, avec une fontaine conçue avec originalité, au-dessus duquel s’étend le palais impérial à deux étages avec les appartements du roi et une cour. La petite tour de Marie s’élève à l’étage suivant avec des salles de prière et, au sommet, vous verrez l’imposante Grande tour où le trésor royal tchèque devait se trouver. Partez du bas pour atteindre l’or et les pierres précieuses  !

La chapelle de la Sainte-Croix dans la Tour haute

La chapelle de la Sainte-Croix faisait l’objet d’une telle considération que Charles VI lui-même y entrait pieds nus en signe d’humilité. Il l’a fait équiper de trois portes en fer et de 9 cadenas. Ses ornements sont inspirés de la description de la paradisiaque Jérusalem dans l’œuvre biblique La révélation. La chapelle servait de trésor pour les joyaux de la couronne et abritait un ensemble de dépouilles de saints. La chapelle comprend quatre fenêtres, partiellement vitrées de gemmes, une croisée d’ogives avec des nervures profilées, des fresques illustrant la vie du Christ et 129 tableaux exceptionnels, représentant des saints et des saintes, signés de la main du maître Théodoric. En visitant ce lieu sacré, vous repartirez comblé de souvenirs inoubliables.

Buvez l’eau d’un puits alimenté par la force humaine

À Karlštejň, vous trouverez, outre les pièces magnifiquement meublées, une reproduction des joyaux tchèques de la couronne et des joyaux de la couronne du Saint Empire germanique romain ou encore un puits d’une profondeur de 80 mètres où la remontée et la descente du seau sont assurés par une roue autrefois actionnée par des personnes qui marchaient.

Les plus célèbres légendes de Karlštejn

Karlštejn a toujours été une source d’inspiration pour les artistes. Selon une légende, le château fort de Karlštejn aurait été uniquement conçu à des fins spirituelles et non spirituelles pour le roi Charles IV. C’est pour cette raison qu’il était interdit aux femmes. Une autre légende conte le récit d’un musicien aveugle qui, accompagné de son chien, jouait du luth dans le château. Le chambellan du prince de Brunswick, en visite avec son maître au château, a voulu empoisonner ce dernier en lui tendant une coupe contenant du poison, mais le noble l’a proposée à l’aveugle pour le récompenser d’avoir si bien joué toute la journée. Le chien fidèle du musicien n’a pas laissé son maître s’empoisonner et il lui a sauté sur les genoux pour boire la coupe à sa place...

Vos favoris