Hrádek u Nechanic

29. 4. 2013

La décoration des appartements du château devait ,elle aussi ,évoquer des histoires de chevaliers.

Le comte Harrach y amassa des objets anciens acquis à l'étranger, notamment en Autriche et en Italie, et acheta des portails entiers, des plafonds ou le mobilier complet d'une salle. Son rêve romanesque s'évanouit bientôt  : un lazaret militaire fut installé dans le château lors de la guerre austro-prussienne de 1866. Après le Seconde Guerre mondiale, le château fut confisqué par l'Etat.

Pourquoi le visiter

Bien que ce château, caché dans un parc forestier, ressemble à une ancienne demeure anglaise, il ne date que de la deuxième moitié du XIXe siècle et compte parmi les plus récents en République tchèque. Par sa construction, le comte František Arnošt de Harrach a réalisé son vieux rêve romantique de raviver l'ancienne gloire de sa maison et de rappeler son passé de chevalier. Il en puisa l'inspiration lors de ses ballades en Angleterre.

L'armure à l'entrée de la Salle des Chevaliers, le mobilier historique, les tableaux rares ou les tapisseries dorées en peau de veau des murs du Salon doré, la plus grande et plus belle salle du château, tout cela permit à l'architecte viennois Karl Fischer de créer habilement l'illusion d'une résidence du Moyen Age.

Vos favoris