L’histoire des Juifs de Holešov

Holešov - la synagogue de Šachov
22. 7. 2013

Découvrez l’histoire juive de Holešov

Depuis le XVe siècle, la communauté juive est indissociable de la ville de Holešov, située au pied des monts Hostýnské vrchy. Le destin de ses habitants, leurs traditions, leurs coutumes et des siècles de paix et de conflits sont aujourd’hui illustrés dans la synagogue unique au monde et dans l’espace magique du cimetière juif qui abrite la tombe du rabbin Šach, visitée tous les ans par des centaines de Juifs orthodoxes venus du monde entier.

C’est au XIXe siècle que la communauté juive de Holešov a connu son plus grand essor : elle représentait alors un tiers de la population. Le quartier juif de Holešov, à l’époque de l’indépendance de la ville, a été par la suite fusionné avec la ville telle qu’on la connaît aujourd’hui. La communauté de Holešov a toutefois entièrement disparu pendant la Shoah. Aujourd’hui, les traditions revivent pendant la Semaine de la culture juive.

Une synagogue unique au monde

Ne manquez pas de visiter la synagogue Šach, qui est le bâtiment le plus important du passé juif de Holešov. Aujourd’hui, elle est la seule synagogue dite de type « polonais » et est donc considérée comme un monument unique au monde. En entrant dans la synagogue, vous découvrirez la salle de prières et son très beau pupitre de lecture, d’où la Torah était lue. En empruntant un escalier abrupt, vous accéderez à la galerie des femmes mais également à une salle qui servait autrefois d’école. Vous pourrez admirer le splendide plafond décoré en bois et exercer votre imagination en y cherchant des motifs de fleurs, de fruits et d’animaux.

Découvrez la tombe du sage Šach

Votre promenade sur les traces de la communauté juive de Holešov vous emmènera au cimetière. Ses origines remontent au milieu du XVe siècle. Vous y découvrirez plus de 1 500 pierres tombales disséminées sur toute sa surface. La plus importante d’entre elles est celle du rabbin Sabbatai ben Meir ha-Kohen, dit Šach, dont la tombe et la synagogue éponyme, sont fréquemment visitées par des personnes venues des États-Unis, d’Israël ou d’États ayant une importante communauté juive.

Se souvenir dans le silence

La salle de cérémonie du cimetière rappelle les tragiques événements du XXe siècle. Vous pourrez y voir trois grands panneaux en bois avec des prières et une très belle décoration florale. Après la Seconde Guerre mondiale, on y a installé un panneau en pierre portant le nom de 253 Juifs victimes de la Shoah.

Vos favoris