Le style rococo

Nové Hrady Chateau
29. 11. 2013

Légèreté, fantaisie, frivolité, le tout dans une profusion de guirlandes et de roses grimpantes – tel se caractérise le rococo qui influa sur l’architecture comme sur l’art de vivre.

L’ornementation est typique du rococo et lui a donné son nom. Le terme français de  rocaille évoque les circonvolutions  d’un coquillage ou d’un pavillon d’oreille. Les motifs en rocaille ornaient tous les bâtiments – et lorsque le rococo ne pouvait pas s’exprimer dans l’architecture, il se déployait avec élégance dans la décoration des appartements et du mobilier.

Les extravagances rococo dans les châteaux

Alors que  le baroque se caractérisait par le mysticisme et la lourdeur, à l’inverse, le rococo nous   plonge dans une débauche de couleurs pastel et de décorations blanc et or. Le château de Nové Hrady est un exemple typique du style rococo.  Rien d’étonnant à ce qu’on le surnomme le Versailles tchèque : le propriétaire du domaine, le comte Jean-Antoine Harbuval de Chamaré, s’était inspiré des résidences d’été de la noblesse française. Le palais est entouré de somptueux jardins comprenant un théâtre de verdure. A Dobříš, vous découvrirez  un gracieux château rococo au toit mansardé. Le jardin à la française attenant figure parmi les plus beaux de la République tchèque.  Il s’étage sur plusieurs terrasses et vous y trouverez une orangerie rococo, des fontaines, des ornements fleuris, des haies taillées avec art et  une merveilleuse dentelle de buis.

Le rococo, c’est la frivolité

Pendant une courte période, le style rococo s’est imposé dans l’art des jardins, la statuaire, la peinture et les arts appliqués.  Dans ses tableaux, le peintre français Jean-Antoine Watteau a  représenté avec fidélité l’insouciance de l’époque rococo. Vous pouvez imaginer les scènes galantes pétillant d’un érotisme fantaisiste, dans les jardins du château de  Dobříš, ou dans le palais d’été rococo Bellarie de Český Krumlov. Le palais d’été  qui se niche au milieu du jardin palatial, sert de coulisses à la scène du théâtre de verdure avec son auditorium tournant. Une profusion d‘objets décoratifs ornaient les luxueux intérieurs.  Les bibelots préférés  étaient les statuettes en porcelaine de Meissen et de Vienne ; vous pouvez en voir à Dobříš ainsi qu’au château de Nebílovy.

Vos favoris