La Renaissance

Kratochvíle Chateau
29. 11. 2013

Echos de la lointaine Italie au-delà des Alpes – telle est la Renaissance tchèque.

Il y a plusieurs façons de se familiariser avec la Renaissance tchèque.  Voulez-vous voir les plus beaux châteaux Renaissance ? Alors rendez-vous à Litomyšl, Pardubice, Benešov nad Ploučnicí  ou  Březnice. Si ce sont les villes qui vous intéressent, vous aurez l’embarras du choix. Allez donc flâner dans les ruelles romantiques de Český Krumlov, de Znojmo ou de Telč !

Le portail les plus ancien et les cours les plus belles

Cours à arcades, sgraffites ornant les murs, attiques surmontés de pignons richement décorés, plafonds à poutres ou à caissons, portails travaillés avec art – voici ce qui caractérise le plus souvent le style Renaissance. Vous trouverez le  portail Renaissance le plus ancien, qui porte la date de 1492, au château de Moravská Třebová. La cour à arcades agencée avec magnificence ne le cède en rien aux cours les plus belles. Vous  pourrez le vérifier par exemple aux châteaux de Opočno, Bučovice ou de Velké Losiny – et puisque vous y serez, n’oubliez pas les thermes où, depuis déjà la Renaissance, les curistes viennent soigner diverses affections. Le pittoresque château Renaissance de Kratochvíle, le château de Grabštejn ou encore l’imposant château de Horšovský Týn, le château de Jindřichuv Hradec ou de Nelahozeves méritent tous le détour.

A travers la ville, par les ruelles jusqu’au belvédère

La Renaissance qui s’épanouit dans les pays tchèques transforma l’aspect de nombreuses villes,  où l’on construisit hôtels de villes, palais, maisons bourgeoises, tours et portes des villes. La beauté exceptionnelle des centres historiques de Slavonice, Třeboň ou Prachatice, avec leurs demeures Renaissance, vous émerveillera.  Les  Jardins royaux de style Renaissance dans le Château de Prague, ainsi que le Belvédère de la reine Anne, sans doute l’un des plus beaux édifices Renaissance d’Europe centrale ne manqueront pas de vous éblouir.  Vous admirerez  aussi le giardinetto, vestige des anciens jardins Renaissance, qui s’étend devant le belvédère.  Au centre du giardinetto, la Fontaine chantante, la plus ancienne fontaine conservée à Prague, est l’œuvre charmante du maître fondeur de cloches Tomáš Jaroš qui possédait un atelier dans la tour Mihulka.

Vos favoris