Les mythes et légendes de Prague

Vyšehrad - la rotonde Saint-Martin
29. 5. 2014

Les mythes et les légendes de la charmante ville de Prague

Des rues pavées, l’ombre allongée des lanternes et les contours mystérieux des cathédrales gothiques sont autant d’éléments qui caractérisent le charme de Prague, une ville aux innombrables légendes et mythes inspirés d’une histoire millénaire. Partez sur les traces de ses habitants et créatures mythiques dans des lieux particuliers qui donnent une couleur unique à la ville.

Un cheval courageux et un pacte avec le diable

Vyšehrad, autrefois siège des princes tchèques, est entouré de certaines légendes depuis des siècles. C’est justement à cet endroit, selon l’une d’elles, qu'aurait dû être exécuté Horymír qui, pour se venger du roi, aurait brûlé plusieurs hameaux où de nombreuses personnes auraient péri. Mais Horymír, homme malicieux, aurait en guise de dernière volonté demandé à faire un dernier tour sur son fidèle cheval Šemík. Ce cheval n’aurait pas hésité à franchir les hautes fortifications de Vyšehrad et sauver ainsi son maître.

Découvrez un lieu mystérieux à l’ambiance diabolique

Parmi les légendes pragoises les plus populaires, citons celle de Faust qui aurait passé un pacte avec le diable. En échange de la promesse de 24 ans de plaisirs terrestres, Faust a vendu son âme au maître des enfers. Une fois cette duré écoulée, le diable l’aurait emporté par le sol. On raconte encore aujourd’hui que le trou en question dans le sol de la maison de Faust, située dans le quartier Nové Město de Prague, est resté visible pendant des années. Vous pouvez y découvrir des symboles d’alchimie sur les murs et des fresques illustrant par exemple le mythique du Phénix ou le système solaire.

Une flamme unique

Lorsque vous vous promènerez dans le parc romantique de Petřín, vous aurez bien du mal à croire qu’il y avait un autel de sacrifice où les princes païens brûlaient les belles et jeunes vierges pour les dieux païens. Au cours du règne du prince Boleslav, cet autel a été détruit et l’actuelle église Saint-Laurent y a été construite. De nos jours, on raconte encore que les dieux païens y apparaissent sous forme de flammes mystérieuses. Mais soyez sans crainte, il paraît que ces flammes ont un pouvoir magique et qu’elles parviennent même à guérir les rhumatismes.

Qui trouvera le trésor  ?

Partez à la recherche d’un immense trésor dont le secret est gardé par la plus belle église baroque de Prague. La clé de ce trésor serait cachée dans le tableau La mort de Saint Xavier situé à l’église Saint-Nicolas. Observez soigneusement ce tableau et, qui sait, vous reviendrez peut-être de Prague avec bien plus que de beaux souvenirs ! Qui ne connaît pas le célèbre Tycho Brahe  ? Selon la légende, l’un des plus grands astronomes est mort à cause de sa vessie qui aurait éclaté car il n’aurait pas pu se lever de table avant l’empereur à cause des conventions sociales. Ce qui est sûr, c’est que vous pouvez voir sa tombe à l’église de Týn sur la place de la Vieille Ville.

Vos favoris