Les théâtres historiques tchèques

Estate Theater
31. 7. 2014

Faites un bond dans le passé et découvrez comment fonctionnaient les théâtres il y a fort longtemps de cela !

Les théâtres historiques de République tchèque, pour l’essentiel situés dans des châteaux, font partie du Circuit impérial qui relie les théâtres historiques de République tchèque et d’Autriche accessibles au public. Ils sont ce qu’il y a de plus précieux de ce qui reste de l’architecture historique des théâtres. Le Circuit impérial des théâtres historiques est le cinquième des onze circuits internationaux qui, en 2016, entreront dans le Circuit européen des théâtres historiques.

Český Krumlov

L’un des théâtres les plus anciens et les mieux conservés d’Europe se trouve dans la ville de Český Krumlov, monument Unesco. Le vaste complexe du château date du 13e siècle ; sous le règne de la famille Eggenberg, au 17e siècle, fut également édifié le théâtre du château, où se produisait une troupe professionnelle. Le théâtre doit sa physionomie actuelle à la reconstruction opérée dans les années 1760. Les représentations théâtrales étaient données pour la famille princière des Schwarzenberg et ses invités. Ce théâtre, entièrement de style baroque tardif, est toujours dans son état d’origine, aspects techniques de la scène, éclairages, décorations, accessoires et costumes compris. Vous pourrez venir l’admirer dans le cadre d’un circuit de visite spécifique proposé au château de Český Krumlov.

Kačina

Le château de Kačina, qui est l’une des constructions classiques les plus belles de République tchèque, a été érigé pour la famille du comte Chotek, au début du 19e siècle. Le théâtre se trouve dans le pavillon latéral, à côté d’une chapelle jamais achevée. En raison d’un manque d’argent, le théâtre est lui aussi resté longtemps inachevé. Sa construction ne fut terminée qu’après 1850. Au cours des 20 années qui suivirent, il fut le cadre de représentations d’amateurs données par toute la famille du comte Rudolf Karel Chotek, lui-même auteur de certaines pièces. À ce jour ont été conservés l’auditorium décoré, une partie de la mécanique d’origine de la scène et des décorations. Vous pourrez accéder au théâtre pendant la visite des intérieurs du château.

Mnichovo Hradiště

Le théâtre du château de Mnichovo Hradiště date probablement de la fin du 18e siècle. Il doit sa physionomie actuelle à la reconstruction entreprise en 1833, année au cours de laquelle le château accueillit une rencontre organisée entre l’empereur autrichien, le tsar russe et le prince couronné de Prusse. Au programme figurèrent notamment trois dîners avec des représentations de troupes de théâtre du Théâtre des États (Stavovské divadlo) de Prague. Plus tard, le théâtre fut aménagé pour le plaisir de la famille du comte. Outre la technique de scène simple, ont aussi été conservées des parties des éclairages d’origine et du fonds complet des décorations et des costumes.

Litomyšl

Le théâtre du château de Litomyšl, monument Unesco, date de 1797. Il est le point final porté à la restauration du château. Jusqu’au milieu du 19e siècle, il accueillit un riche programme théâtral. Les membres de la famille du comte et leurs amis y jouaient des comédies pour leur plaisir et celui des habitants de la ville. Le théâtre a été conservé jusqu’à ce jour avec sa machinerie scénique et toute la technique d’éclairage. L’ensemble de décorations scéniques de Josef Platzer, peintre de l’empereur, est lui aussi précieux.

Prague – Théâtre des États

Le monument le plus remarquable de la vie théâtrale praguoise vieille de plus de 200 ans est le théâtre indépendant le plus ancien de la ville : l’actuel Théâtre des États (Stavovské divadlo), qui fonctionne depuis 1789 ! Peu de temps après son ouverture, il accueillit les premières de deux opéras de Mozart que le musicien composa précisément pour ce théâtre : Don Giovanni (1787) et La clémence de Titus (1791). Le théâtre doit sa physionomie actuelle à la restauration effectuée dans le courant du 19e siècle. Depuis 1920, le théâtre est la deuxième scène du Théâtre national.

Vos favoris