Health service Health service 1
22/01/2013

La santé et les assurances

Comment ça se passent en République tchèque avec les services médicaux, les premiers secours, les médicaments et l’assurance ?

En République tchèque, il existe des établissements médicaux d’état et privés. La plupart d’eux a signé des contrats avec des caisses d’assurance pour qu’elles leur remboursent les frais des soins de base des détenteurs des cartes européennes d’assurance maladie. Nous vous apportons plus d’informations à ce sujet ci-dessous.

Premiers secours

En cas de maladie ou d’accident soudains, des services médicaux ininterrompus sont disponibles en République tchèque aux urgences des hôpitaux.
Si vous n’êtes pas en mesure de vous rendre vous-même à l’hôpital à cause de votre maladie ou blessure, appelez une ambulance au numéro 112.

Les médicaments

Dans les pharmacies de République tchèque, vous pouvez acheter en libre service des médicaments contre des maladies courantes (rhume, grippe etc.). Pour d’autres médicaments, il vous faudra une ordonnance.
D’habitude, les ordonnances sont valables 14 jours. Il y a cependant des exceptions. Si vous la recevez aux urgences, elle n’est valable que 2 jours. S’il s’agit d’une ordonnance d’antibiotiques, c’est 5 jours.

Assurance

Assurance maladie des ressortissants de l’Union européenne, de la Suisse, de la Norvège, de l’Islande et du Liechtenstein

Pour pouvoir bénéficier des soins médicaux en République tchèque, il faut une carte européenne d’assurance maladie (CEAM). Cette carte atteste lors d’un traitement que vous êtes assuré et que les soins de santé seront payés par votre assurance.

Une personne assurée dans un pays membre de l’Union européenne n’a cependant le droit, sur le territoire d’un autre pays membre, qu’aux soins de santé médicaux strictement indispensables en tenant compte de la nature de la maladie et de la durée prévue du séjour. L’assurance ne payera, avec cette carte, rien au-delà des soins de santé et ne payera pas non plus la franchise fixée par les lois locales.

Conseil  : avant de partir, contractez une assurance complémentaire pour couvrir ces frais.

Assurance maladie des étrangers non ressortissants des pays de l’Union européenne

Si vous n’avez pas de permis de séjour permanent sur le territoire de l’UE, vous devez contracter une assurance commerciale. Si vous n’en avez pas, vous devrez payer tous les soins sur place en espèces.