Les forêts vierges en République tchèque

Mionší Forest
28. 3. 2014

Les forêts vierges : des sentiers étroits, des chemins de découverte et une expérience inoubliable dans la nature sauvage !

Vous n'avez rien à craindre dans les forêts vierges tchèques ! Au lieu de palmiers et d'arbres exotiques, vous trouverez dans ces forêts des sapins, des épicéas, des hêtres, des érables et des ormes, à la place de fauves sauvages, vous apercevrez les animaux bien connus des prairies montagnardes et des forêts. Vous pourrez vous faire une idée de l’aspect des forêts d'Europe centrale telles qu’elles existaient il y a plusieurs milliers d'années.

 

La forêt vierge la plus célèbre : la forêt vierge de Boubín

Elle se trouve au sud-est du massif de la Šumava, au pied de la montagne de Boubín. Le cœur de la forêt vierge, particulièrement bien conservé, est représentatif des forêts originelles étendues du massif de la Šumava, elle est surnommée la « forêt épaisse frontalière ». Elle a reçu le titre officiel de forêt vierge en 1858, mais certains sapins, épicéas, hêtres et érables sont âgés de 300 à 400 ans.

A ne pas manquer : vous pourrez suivre le circuit de découverte, au sommet de Boubín, vous trouverez un belvédère offrant un panorama exceptionnel .

Les plus anciens : les forêts vierges de Žofín et de Hojná voda

Les premières réserves naturelles d'Europe, Les forêts vierges de Hojná voda et de Žofín , se trouvent au sud de la République tchèque dans les montagnes Nové hrady. Le propriétaire du domaine de Nové hrady, le comte Jiří František August Buquoy les créa en 1838. A l'instar de la forêt de Boubín du massif de la Šumava, la forêt vierge de Žofín est clôturée, la forêt vierge moins étendue de Hojná voda est libre d'accès.

A ne pas manquer : vous trouverez tout près de la forêt vierge de Žofín le pavillon de chasse Žofín, sa pension et son restaurant, une étape très populaire pour les touristes fatigués.

La plus éloignée : la forêt vierge de Mionší

Dans cette forêt profonde située à proximité de la frontière tchéco-polonaise, vous pourrez visiter la forêt vierge de Mionší de juin à septembre. Il s'agit de l'espace naturel le plus grand où la concentration de hêtres et de sapins est restée importante, elle est le dernier reste de la forêt originaire mixte des forêts des Beskydy. Pour arriver à la forêt vierge, vous emprunterez le chemin abrupt et ascendant qui part du village de Dolní Lomná, sur les bords de ce circuit et par endroit dans la forêt vierge, vous trouverez un chemin de découverte.

A ne pas manquer : vous pourrez suivre des sentiers étroits qui ne sont cependant pas adaptés au passage des poussettes ou aux personnes handicapées.

La plus élevée : la forêt de Dvorský dans les Monts des Géants

A quoi ressemblaient les forêts des Monts de Géants avant que les hommes s'installent dans la montagne, vous le découvrirez en visitant la forêt de Dvorský. Il s'agit d'une forêt de hêtres très ancienne située sur la crête de Rýchory (1033 m d'altitude) exposée aux vents violents et à un climat montagnard rude. La forêt vierge est parcourue par un chemin de découverte qui commence à la cabane de Rýchory.

A ne pas manquer : de nombreux chemins balisés mènent à la forêt vierge, vous y arriverez le plus facilement en partant de Horní Maršov ou de Žacléř.

La plus secrète : la forêt vierge de Razula

D'une étendue moindre et moins connue que les autres forêts vierges plus anciennes, elle est composée de hêtres et de sapins et est située dans la montagne Javorníky au bout de la vallée Malá Hanzlůvka. Vous pourrez vous y rendre par les chemins partant du hameau de Lésková, qui fait partie de la commune de Velké Karlovice, mais aucun chemin balisé n'y conduit directement.

A ne pas manquer : la station de ski se trouvant à proximité qui porte le nom de la forêt vierge.

Le plus abrupt : le sentier Duch pralesa vous laissera des souvenirs inoubliables

Cet itinéraire restera sans aucun doute dans votre mémoire, il commence pour les visiteurs du massif de la Šumava au niveau de la digue du lac Plešné et vous mènera sur plusieurs centaines de mètres de dénivelé près du monument dédié à l'écrivain A. Stifter, situé dans la pente au-dessus du lac. En suivant le sentier, vous découvrirez une forêt ressemblant à celle que nos ancêtres connaissaient. Le chemin n'est pas long, mais selon la direction que vous emprunterez, une ascension ou une descente à pic et difficile vous attendent.

A ne pas manquer : Le sentier zigzague sur le versant du mont Plechý (1 378 m), sommet le plus élevé de la partie tchèque du massif de la Šumava.

Vos favoris