Les villas célèbres de la République tchèque

Villa Tugendhadt
9. 10. 2013

Venez visiter les célèbres villas, oeuvres d’architectes de réputation mondiale, et voyez comme on vivait dans un intérieur fonctionnaliste ou Art nouveau.

Architecture exceptionnelle, intérieurs élégants, ameublement et équipements luxueux – c’est ce que vous dévouvrirez en visitant les villas célèbres du pays. Que ce soit  les techniques utilisées à l’époque, le design épuré ou la renommée de l’architecte, ou encore la possibilité de plonger dans l’intimité et le destin particulier de ceux qui ont vécu dans ces maisons : quel que soit votre centre d’intérêt, vous serez séduits.

La villa Tugendhat à Brno

Œuvre capitale de l’architecture fonctionnaliste, la Villa Tugendhat, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, se trouve à Brno-Černá Pole. Elle a été construite dans les années 1929-1930, à la demande des époux Tugendhat, qui en avaient passé commande à l’architecte allemand Ludwig Mies van der Rohe, l’un des pères de l’architecture moderne du XX° siècle.  Elle est surtout connue pour son espace à vivre entièrement vitré, son mobilier original et son jardin d’hiver, les espaces délimités par de simples rideaux  et les parois légères. Une cloison en bois,  en demi-cercle, délimite la salle à manger du reste de  l’espace, et un précieux monolithe d’onyx sépare le bureau de l’espace de vie.

La villa Müller à Prague

L’entrepreneur en bâtiment  František Müller passa commande de cette villa  Müller, dans le quartier pragois d’Ořechovka, aux  architectes Adolf Loos et Karel Lhota. Construite entre 1928 et 1930,  elle illustre non seulement les principes fonctionnalistes, mais aussi le concept du Raumplan inventé par Loos : l’espace n’est pas continu sur un étage, mais distribué dans des « cubes » et des pièces indépendantes,  répartis sur différents niveaux. La villa, annexe du Musée de la ville de Prague, est accessible au public : vous y verrez le mobilier d’origine et tous les équipements. Une petite exposition consacrée à Adolf Loos présente ses autres réalisations célèbres.

La villa Bauer à Libodřice u Kolína

La villa que construisit l’architecte Josef Gočár à la demande du propriétaire terrien Adolf Bauer, est légèrement antérieure à la Villa Müller et à la Villa Tugendhat et se caractérise parle style cubiste qui prévalait alors. Elle a été parfaitement rénovée et désormais, vous pourrez  admirer cette magnifique demeure et  son jardin,  tels qu’ils étaient à l’origine, dans les années 1912-1914.

Aujourd’hui, la villa abrite également le Musée Josef Gočár et une galerie de design cubiste. Si vous êtes sensibles à l’atmosphère du début du XX° siècle, vous serez séduits par l’aménagement d’origine de la salle de bains, le poêle revêtu de carreaux de faïence, les armoires encastrées, la bibliothèque, le mobilier cubiste et les objets en céramique et en verre. Une petite exposition vous familiarisera avec la vie et l’oeuvre de Josef Gočár, l’histoire de la villa et les autres monuments de l’architecture moderne à voir dans les environs.

La villa Bílek à Prague

Le sculpteur, graphiste et illustrateur František Bílek fut, comme Alfons Mucha, un représentant de l’Art nouveau tchèque. Sa résidence familiale avec atelier, qu’il fit construire en 1911 non loin du Château de Prague,  symbolise un champ de céréales. Sa forme dérive de la trace des coups de faux dans un champ de blé, alors que le toit plat, le premier de ce style à Prague, rappelle la surface d’un champ. Les colonnes claires représentent des meules stylisées, et des motifs semblables sont gravés dans  les portes  intérieures, les poignées en métal et les meubles. Vous pourrez voir à l’intérieur une exposition permanente et l’atelier de Bílek.

La villa Jurkovič à Brno

La villa Jurkovič à Brno-Žabovřesky est un exemple de ce que le mariage de l’Art nouveau tchèque et des ornements bigarrés de l’art populaire produit de plus beau. La maison d’origine de l’architecte slovaque Dušan Jurkovič (1868–1947), construite en 1906, n’a pas seulement servi de résidence familiale, mais constituait un exemple des courants qui prévalaient alors en Europe en architecture extérieure comme dans la conception de l’espace intérieur. A l’achèvement de la villa, Jurkovič y installa une exposition de ses travaux d’architecte d’intérieur ;  la galerie de Moravie gère désormais la villa.

Vos favoris